Pluri-elles

Soutien des femmes victimes de violences conjugales et familiales

Créée en 1981, l’association Solidarité Femmes Miléna (rebaptisée Pluri-elles en 2024) est un lieu d’accueil, d’information et de formation pour les femmes victimes de violences conjugales ou familiales.

Quelles violences ? violences physiques, verbales, sexuelles, mariage forcé, relations sexuelles non consenties, coups, insultes, humiliations, menaces, privations d'argent, de nourriture, séquestration, interdiction de travailler, de voir des proches, privation ou dégradation de papiers d'identité, etc.

Pluri-elles propose de faire le point sur votre situation, de vous renseigner sur vos droits, de vous accompagner dans vos démarches, de vous reposer dans un espace d'accueil de jour.

L'association reçoit plusieurs milliers de femmes victimes de violences conjugales ou familiales par an.

Le premier contact se fait sur rendez-vous au 04 76 40 50 10, pour tout besoin d'écoute et d'accompagnement.

Des hébergements sont possibles, mais seulement par orientation du 115 ou via une assistante sociale de secteur.

Pluri-elles dispose de 27 places en logements en hébergement d’insertion (auxquelles s’ajoutent dix supplémentaires pour les moins de 30 ans), 18 logements en hébergement temporaire, 8 logements en intermédiation locative (relation sécurisée et simplifiée entre le locataire et le bailleur grâce à l’intervention d’un tiers social) et enfin 75 places en hébergement d’urgence.

En décembre 2019, le local de Pluri-elles (alors avenue Marie-Reynoard) a été incendié par un cocktail Molotov.

Le coupable, un homme de 35 ans, a écopé de quatre ans de prison ferme. Sa compagne venait de trouver refuge dans un foyer de l'association, après avoir porté plainte pour des violences de la part de son compagnon. (1)

Pluri-elles est un établissement de la fondation Boissel, qui coordonne également le restaurant d’insertion L’arbre fruité, dans le quartier de la Villeneuve. Ce restaurant permet aux femmes "cassées de la vie" de retrouver un espace et un travail où elles peuvent "se remettre sur pied".

En France, on estime qu’une femme meurt tous les deux jours et demi des coups de son conjoint. En 2014, 223 000 femmes ont été victimes de violences conjugales physiques et/ou sexuelles.

Seules 14% ont déposé une plainte. Plus de 70 000 femmes de 18 à 59 ans ont été violées ou ont subi une tentative de viol. 134 femmes et 31 hommes ont été tués par leur compagnon (sources : Libération, 11/06/15 et Observatoire Français des violences faites aux femmes).

(1) Dauphiné Libéré, 29/03/20

Coordonnées

12 rue des Bergeronnettes
38100 Grenoble

Accueil sur rendez-vous

Tel. : 04 76 40 50 10
sfm.fondation-boissel.fr/

label...