Goûter solidaire en soutien à la famille et aux enfants occupant l'école Lafontaine

Jeudi 15 février 2024 à 16h00

Un goûter solidaire est organisé par les parents d'élèves et les enseignant.es de l'école Lafontaine à Grenoble (quartier populaire de la Villeneuve), en solidarité avec la famille sans-logis avec enfants mises à l'abri au sein de l'école.

Vente de gâteaux sur place.

Possibilité d'apporter des dons alimentaires pour la famille mise à l'abri.

À 16h

Devant l'école Lafontaine
16 rue Paul Helbronner
Quartier Villeneuve
Grenoble

* * *

Pourquoi occuper des écoles ? Voici les explications du collectif de solidarité occupant l'école Nicolas Chorier en décembre dernier :

"Lors de la journée des droits de l'enfant, lundi 20 novembre, le collectif de solidarité de l'école Nicolas Chorier à Grenoble, composé de parents d'élèves, a relancé une occupation de l'école maternelle. Nous avons mis à l'abri une famille de deux parents et trois enfants qui dormaient sous une tente dans la rue. Ces trois enfants sont scolarisés dans les écoles Chorier en PS, GS et CM2.

Comme il y a un an, où une première occupation avait débuté, pour les mêmes raisons, une grande solidarité s'est exercée de la part de la communauté scolaire de Nicolas Chorier. De nombreux dons affluent pour rendre possible l'occupation, et la survie de cette famille. Nous demandons une proposition d'hébergement d'urgence pour cette famille, connue du 115 et du CCAS de Grenoble. Nous avons rencontré la mairie de Grenoble, sans proposition satisfaisante pour le moment. Cet hébergement d'urgence devra permettre une continuité de la scolarisation des enfants, à l'école Nicolas Chorier, une continuité dans le suivi social et associatif des parents.

Pour cela nous demandons une place au sein de la métropole grenobloise. Nous demandons aussi une place d'hébergement en métropole grenobloise pour la première famille que nous avons mise à l'abri en novembre 2022.

Suite à cette occupation, une proposition à Moirans, acceptée par cette première famille, avait été obtenue. Depuis la famille de 5 membres, dont trois enfants de moins de 5 ans, fait des trajets quotidiens, depuis une chambre d’hôtel insalubre, jusqu'à l'école de leurs enfants, leur travail, leur bénévolat, et les associations qui les accompagnent. Pour obtenir une relocalisation en métropole grenobloise, la famille occupe l'école de jour depuis presque un an maintenant, avec notre soutien et notre solidarité.

Depuis l'année dernière nous discutons régulièrement avec la mairie de Grenoble mais pour l'instant la situation sur notre ville et dans notre pays ne s'améliore pas. Depuis le début de l'année deux écoles grenobloises ont été occupées, mais, pour les centaines de familles qui dorment dans la rue à Grenoble, rien ne bouge à l'approche de l'hiver.

Nous demandons toujours à la ville de Grenoble de réquisitionner des logements vides pour mettre à l'abri toutes ces personnes.

Nous demandons toujours à la préfecture et au département, de faire en sorte que tout le monde ait accès à un hébergement d'urgence dans des conditions qui respectent la dignité humaine et les besoins spécifiques de ces personnes en terme d'accompagnement social, associatif et éducatif. Ils et elles ont besoin de rester dans l'agglomération, proche des institutions, des transports en communs et des lieux de solidarité, et de scolarisation !

Nous occuperons les écoles tant qu'il le faudra car il est impensable pour nous de ne pas agir pour aider ces familles et ces enfants.

Nous invitons toutes les écoles mobilisées pour le droit au logement, tous les syndicats, toutes les associations impliquées dans la mobilisation grenobloise depuis deux ans, et tous les journalistes qui ont couvert cette mobilisation depuis des années à participer à une conférence de presse le jeudi 7 décembre à 18h devant l'école Nicolas Chorier.

PAS D'ENFANTS A LA RUE !
Un toit c'est un droit !
Réquisition des logements vides !

Le collectif de solidarité de l'école Nicolas Chorier"

Contact : collectif.mat.chorier.grenoble (at) gmail.com