J'aimerais lutter contre les caméras de vidéosurveillance à Grenoble.

Vous pouvez essayer de contacter le collectif Stop Caméras 38, dont voici plusieurs tracts.

Nous vous recommandons également le livre Sous l’oeil des caméras (éditions Le Monde à l'Envers), un plaidoyer contre la vidéosurveillance à Grenoble.

Notons qu'en 2014, le candidat à la mairie de Grenoble Eric Piolle avait promis le démantèlement du système de vidéosurveillance dans le centre-ville de Grenoble. Depuis son élection, les déclarations contradictoires se succèdent. Interrogée à ce sujet, Elisa Martin, première adjointe, répondait en octobre 2014 : « L'expérimentation qui a été lancée, c'est 17 caméras. Et oui, comme nous l'avons annoncé, nous allons en enlever, celles qui sont tout à fait inutiles. Nous ne sommes pas ici dans une logique idéologique, nous sommes pragmatiques : nous enlèverons ce qui ne sert à rien, après en avoir discuté avec les habitants concernés. » (Dauphiné Libéré, 02/10/14) Quel-le-s habitant-e-s ? Quel type de discussions ? Une décision par référendum ? Dans quel délai ? À suivre...

A voir aussi

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème