Habiter dans son jardin

Lutte pour des droits universels paysans

L'association Habiter dans son jardin regroupe des amateurs et amatrices de simplicité volontaire, des chômeurs et chômeuses en quête de "base arrière", des personnes précaires en recherche de dignité, mais également des paysan-n-es de l'Isère, toutes et tous convaincu-e-s que la société se doit de permettre à chaque citoyen-ne un certain nombre de "droits universels paysans" : l'accès à un lopin de terre pour pouvoir produire une grande partie de sa nourriture, construire son habitat léger écologique et avoir accès à l'eau.

Pour Habiter dans son jardin, le fait de pouvoir subvenir aux "besoins premiers" que sont l'habitat, la nourriture et l'eau devrait être une liberté universelle fondamentale, une sorte de "revenu minimum paysan". Quand tant de personnes ont faim et froid en France, quand des centaines de milliers de Français-es sont sans domicile fixe, aucune multinationale, aucun système foncier, aucune agence immobilière ne devrait avoir le droit de spéculer sur nos besoins physiologiques, rendre si difficile l'accès à des terres et à une nourriture saine.

L'association s'efforce de rappeller à la société française qu'elle est issue de peuplades paysannes, et qu'aucune organisation moderne du travail et de l'économie ne devrait nous empêcher de développer un minimum d'autonomie paysanne, c'est-à-dire répondre par soi-même à ses besoins premiers, pour les personnes en capacité physique et psychique de le faire.

Habiter dans son jardin milite pour convaincre les pouvoirs publics, mais elle développe aussi des initiatives concrètes. Sous l'impulsion de l'association, une trentaine de paysan-ne-s en Isère convaincu-e-s que le developpement d'une "agriculture vivrière paysanne" est fondamentale pour défendre les valeurs  de la paysannerie, s'impose un prélèvement de 5% de leur revenu. Chaque année, environ 15 000 € sont recueillis et permettent d'acheter un hectare de terres pour installer une vingtaine de personnes sur dix ou vingt jardins habitables et écologiques. 

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème