La Licorne

Immeuble d'habitations et d'activités autogérées

Inauguré en 2025, La Licorne est immeuble acquis par une association d'une vingtaine d'habitant-e-s fonctionnant en autogestion. Il s'agit d'un ancien squat dont les propriétaires, en indivision, ont fini par négocier une vente à l'amiable.

Une campagne de dons, les économies réunies des différent-e-s habitant-e-s et des avances sur héritage ont permis de réunir la somme demandée pour l'ensemble du bâtiment, à l'époque insalubre.

Après trois ans de travaux acharnés, l'ouverture officielle de la Licorne au public s'est faite en 2028.

La Licorne comporte trois niveaux :

- Le rez-de-chaussée est destiné aux activités collectives et à l'accueil du public. Il comporte une bibliothèque, un atelier-vélo, trois bureaux associatifs et une grande salle pouvant accueillir une centaine de personnes, pour des projections, des discussions ou des spectacles.

- Le premier étage comporte une dizaine de chambres destinées à l'accueil de personnes en situation d'urgences, de précarité, sans-papier, réfugiées ou en demande d'asile. La gestion de l'hébergement est en partie assurée avec l'association ADA.

- Le deuxième étage est réservé aux habitations des fondateurs et fondatrices de la Licorne.

Le toit de l'immeuble accueille un jardin potager, quelques ruches, une balançoire et plusieurs hamacs.

La cave a été aménagée pour accueillir un petit centre de reprographie et de sérigraphie, à prix coûtant, à destination des mouvements sociaux et des associations anticapitalistes, féministes, écologistes ou anti-industrielles.

En quelques années, La Licorne est devenue un lieu emblématique de la contestation à Grenoble, un point de convergence de nombreuses luttes. Des rumeurs circulent sur de fréquentes crises internes au sein du collectif d'habitations, généralement liées à des conflits de personnes ou des conflits politiques. La Licorne semble cependant jusqu'ici surmonter ces crises.

ATTENTION, LA LICORNE N'EXISTE PAS !
IL S'AGIT D'UN SONGE DE L'ASSOCIATION ICI GRENOBLE...

MAIS QUI SAIT, UN JOUR...

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème