Avenir des Terres Isère

Association de défense des jardins partagés de la Buisserate

Créé en 2019, le collectif Avenir des Terres Isère lutte contre la bétonisation des jardins ouvriers et partagés de la Buisserate, à Saint-Martin-le-Vinoux.

Dans cet havre de verdure au milieu des résidences populaires, plus de 30 arbres fruitiers permettent, selon les saisons, de cueillir des figues, des kakis, des prunes, des pommes, des poires, des cerises, des griottes, des noix ou des kiwis. À coté des fruitiers, de larges bandes de terres sont aujourd’hui en jachère : les jardiniers et jardinières ont été expulsé-e-s, les jardins fermés en vue de leur destruction.

Alors que le "vivre ensemble", le "développement durable" et "l’écologie" sont des éléments de langage de presque tou-te-s les candidat-e-s aux élections municipales, la mairie de Saint-Martin-le-Vinoux et la Métropole de Grenoble ont décidé de vendre cet espace naturel à un promoteur immobilier qui prévoit d'y construire quatre immeubles.

Mais la lutte pour la sauvegarde des Jardins de la Buisserate a démarré : des milliers de tracts ont été distribués, des centaines d'affiches posées, une pétition lancée, des démarches juridiques engagées, tandis que chaque dimanche ou presque des rencontres s'organisent sur place pour fédérer la lutte.

À travers cette mobilisation, Avenir des Terres Isère souhaite soulever les questions de l’artificialisation des sols, de la place d’une agriculture urbaine, de la préservation de la biodiversité ainsi que des espaces de rencontre et de socialisation en ville.

Voisins et voisines des jardins, habitant-e-s de Saint-Martin-le-Vinoux, amoureux et amoureuses de la nature en ville, venez rejoindre cette lutte pour faire de ce bel espace de verdure un lieu vivant, accueillant et ouvert sur le quartier !

A voir aussi

Une erreur ? Un complément à ajouter ? Signalez-le nous !

Vous souhaitez faire une autre recherche ?

ou Faites une recherche par thème